La conception d'une cheminée | yourFire

c'est une idée de yourFire

La conception d'une cheminée

Trois idées pour le revêtement cheminée

Une cheminée fermée moderne est toujours composée de deux éléments :

1) le bloc cheminée : il s'agit du monobloc en métal et matériau réfractaire où brûle le feu et d'où partent les tuyaux d'évacuation des fumées et de diffusion de l'air chaud : il est toujours conseillé d'acheter le bloc cheminée auprès des principaux fabricants, car ceux-ci offrent toutes les certifications nécessaires pour obtenir un produit de qualité et bénéficier d'éventuels avantages fiscaux.

2) le revêtement : il s'agit de la partie esthétique externe de la cheminée ; les fabricants proposent des revêtements sur catalogue, mais il est également possible de créer son propre revêtement soi-même, en respectant quelques règles de base et avec l'aide d'un bon artisan ou d'un architecte.

La conception libre du revêtement de la cheminée est la meilleure solution si l'on souhaite la personnaliser afin de l'assortir parfaitement à la décoration l'habitation. Nous avons sélectionné ci-dessous quelques idées intéressantes, avec l'aide de l'architecte Paola Cesaro, consultante de MCZ chargée de l'assistance conceptuelle destinée aux clients professionnels ou privés qui souhaitent un « vêtement sur mesure » pour leur cheminée.

 

1. La praticité d'abord : le revêtement de cheminée conçu comme un meuble de rangement.

L'idée de considérer la cheminée comme un meuble de rangement plutôt que de la séparer du reste de l'ameublement est intéressante. Cette solution combine esthétique et commodité et permet par exemple de stocker la réserve de bois à l'intérieur et de ranger tous les accessoires destinés à l'entretien de la cheminée.

Deux exemples sont présentés ci-dessous. Dans le premier, la cheminée d'angle est insérée dans un grand parallélépipède en MDF qui abrite deux compartiments éclairés et de pratiques armoires (projet de MADE Architetti). Dans le second, le revêtement, réalisé en pierre Basaltine, comporte une niche parfaitement intégrée avec vantail ouvrable (projet Studio Paìs).

Caminetto a legna Forma 95sx MCZ

Caminetto_a_legna_115_MCZ

 

2. La solution minimaliste : le revêtement entièrement en plaques de plâtre.

Les plaques de plâtre ignifuges constituent une solution qui s'adapte pratiquement à tous les intérieurs. L'installation du monobloc cheminée s'effectue sans autre élément ni décoration à part son cadre, généralement fourni de série par le fabricant. Ce choix minimaliste à l'esthétique extrêmement pure et de fort impact visuel fait du feu le protagoniste du mur et de la pièce entière.

La solution qui consiste à laisser les plaques de plâtre toutes blanches est souvent adoptée et fonctionne aussi bien avec les grandes cheminées qu'avec des foyers de dimensions plus réduites. Sur la photo suivante les plaques de plâtre toutes blanches ont été choisis pour une cheminée à granulé au format panoramique (Vivo 90 pellet de MCZ). 

Camino a pellet Vivo 90 MCZ

Si vous n'êtes pas adepte du blanc, il est possible de peindre les plaques de plâtre, en prenant soin de choisir des peintures à l'eau, synthétiques ou écologiques, car elles résistent mieux aux températures élevées qui sont générées dans le revêtement. Éviter, en revanche, les détrempes ou les peintures à l'huile (pour plus d'info cliquez ici).

Si l'on choisit un revêtement coloré, il est conseillé de prévoir des buses de sorties de l'air chaud qui puissent également être peintes. Dans l'exemple suivant, les buses d'origines étaient en métal blanc mais ont été recouvertes de la même couleur que la cheminée (projet de l'achitect Bignucolo à Polcenigo, Italie). 

 

3. Pour une exploitation optimale de la chaleur : le revêtement avec conduit de fumées apparent.

On tend généralement à cacher les tuyaux du conduit de fumées à l'intérieur d'un revêtement parce qu'on les considère inintéressants d'un point de vue esthétique. Pourtant, quand le conduit de fumées n'a pas un trajet régulier et linéaire, la solution qui consiste à la valoriser en le laissant nu et totalement apparent peut être intéressante, et pas seulement sur le plan esthétique. En remontant, les fumées libèrent en effet de la chaleur et celle-ci, n'étant pas « bloquée » par le revêtement, se diffuse naturellement et rapidement dans la pièce.

Dans l'exemple ci-dessous, la partie supérieure du conduit de fumées, réalisé en acier brillant, a été volontairement laissée apparente, permettant de chauffer facilement la mezzanine située sous les combles (projet de l'architecte Giorgio Parise).

Forma 115 Wood MCZ

Ajouter un commentaire

Articles Similaires